top of page

POUR TOI SI TU ES : 

- Artiste

- Amateur.e d'art

- Curieux.se de découvrir de nouvelles techniques et approches créatives

- Amoureux.se de la nature

- Créatif.ve

- Avec ou sans aptitudes artistiques

- Débutant, intermédiaire ou avancé en art

TOUT ce dont tu as besoin pour débuter le cyanotype à la maison. En famille, entre ami.e.s ou en solo, le cyanotype saura t'émerveiller. 

C'est pour toi si : 

- Tu souhaites créer des oeuvres que tu pourras accrocher dans ton salon

- Tu n'as pas de talent particulier en art

- Tu adores la nature, la flore, les fleurs

- Tu aimes faire les choses par toi-même

- Tu es un adepte du DIY et du  Art and craft

- Tu es curieux.se de nature et tu adores découvrir de nouvelles choses 

- Tu aimes la photographie de nature (oui, c'est une technique photo!)

- Tu adores le bleu de prusse profond du cyanotype 

BIO

Formée comme infirmière en santé communautaire, j'ai exercé ce métier pendant plus de 15 ans, ce qui m’a amenée à côtoyer des gens atteints de toutes sortes d’affections tant physiques que mentales. Parallèlement, je développe des images photographiques argentiques et je poursuis avec des études à l’Université du Québec à Trois-Rivières en art visuel.

 

Joignant ces deux aspects de ma personnalité, la médiation culturelle s’est imposée comme une évidence. Depuis 2015, je mets sur pied et je coordonne des projets de médiatrice culturelle, majoritairement avec des groupes marginalisés : déficience intellectuelle (DI ou id?), problématique de santé mentale (S.M.Art) et Alzheimer.

Au fils des ans, je me suis perfectionnée dans la gestion de projets sociaux et culturels. J'ai mis ne place plusieurs projets au Centre-du-Québec comme le programme Accès-Loisirs Victo et MRC Arthabaska, le programme d'accueil des nouveaux résidents de la Ville de Victoriaville, incluant le Salon Vivre à Victo, et bien d'autres ! 

infolettre
sans titre-399 copie-2.jpg
Ma pratique en art visuel

Artiste photographe, mes créations veulent rendre hommage au précieux de la vie et à l’impermanence du corps, de l’identité́ et de la nature.

La photographie me permet de saisir ces instants fugaces et de les traduire en image pour qu’ils se perpétuent. Mon travail témoigne de ces mouvements éphémères, fragiles, subtils et constants : ceux du corps, ceux de la lumière, ceux du vent et de l’eau. Je tente de traduire ce qui vit, autant intérieurement qu’extérieurement par l’écriture de la lumière sur capteur ou pellicule.

bottom of page